Alors, est-ce que c’est là? de Clémentine Baert

@Vincent Arbelet
170

LM M Alors, est-ce que c’est là? de Clémentine Baert

Alors, est-ce que c’est là? de Clémentine Baert

Interrogation, sans véritablement appel de réponses, au T2G, Clémentine Baert place son spectacle sous le signe du questionnement. Le programme nous parle d’une femme délaissée par l’homme qu’elle a aimé, en errance, déboussolée, qui chercherait à reconstruire le fil de l’histoire vécue, le fil du sens qui puisse lui permettre de continuer à avancer.

 

@ Vincent Arbelet

Une Recherche qui questionne le regard

Mais, plus que le récit de cet amour qui parait se chercher à travers le monologue désorienté comme chancelant de la femme blessée, ce qui intéresse est le questionnement induit par la scénographie. Que veut dire être là, sur scène? Où se situe le point de non-retour, celui où la perception s’épuise, celle où elle résiste? Jouant sur une présence / absence, par la voix qui se perd, par le mouvement qui refuse à dire, par le corps qui se laisse absorber, happer, par le noir au point parfois de disparaître, Clémentine Baert expérimente volontairement les limites de ce qu’on donne à voir. Il s’agit d’une recherche qui questionne le regard. Soutenue par le clair-obscur des lumières de Philippe Gladieux et par l’univers sonore déroutant d’Alexandre Meyer, la comédienne teste la dévoration par l’espace et le vide.

Sans le partage

Cependant, il faut bien l’avouer, si la recherche intrigue et recueille l’intérêt, le spectacle reste ingrat pour le spectateur. Le temps qui se dilue et la parole qui se cherche pour trouver un point d’ancrage entre l’adresse et l’intériorité ne permettent pas le partage. A tester le point de fuite et de disparition, le risque existe d’être perdu pour celui qui s’attache pourtant à essayer de vous regarder.   

http://www.theatre2gennevilliers.com/2016-17/fr/

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.