Rentrée théâtrale septembre 2023 : édito M La Scène

#Édito M La Scène septembre 2023

2 681

La rentrée théâtrale en 2023 s’annonce riche de propositions et génératrice d’envies. Convoquer l’Histoire pour interroger le présent, raviver les mémoires intimes ou plurielles et revisiter les classiques semblent être les axes majeurs qui vont s’imposer. Et puis, il y a ces reprises à ne pas manquer !

Edito Mlascene

Raviver la mémoire

Au Théâtre du Soleil, à partir du samedi 9 septembre 2023, C’était un samedi, ravive la mémoire des Romaniotes en Grèce. L’extinction de cette communauté juive d’Europe, la plus ancienne, fut programmée par les nazis. Mis en scène d’Irène Bonnaud, interprété par la comédienne et chanteuse Fotini Banou.

Le Festival d’Automne débute le 7 septembre. Dans ce cadre, Sylvain Creuzevault, avec Edelweiss [France Fascisme] fait l’ouverture de la saison à Odéon Théâtre de L’Europe. La compagnie interroge les écrits d’écrivains et d’hommes politiques fascistes français à partir de la fin des années trente. Elle s’intéresse aussi à la résistance allemande qui vit le jour pour combattre le régime nazi.

A noter en novembre, Sylvain Creuzevault monte, à la MC93, avec le Groupe 47 de l’École du Théâtre national de Strasbourg et des interprètes de sa compagnie, L’Esthétique de la résistance. Le roman de Peter Weiss suit le parcours initiatique de 1937 à 1945, d’un jeune ouvrier allemand, communiste antinazi.

Au Théâtre de l’Epée de Bois, Jean-Luc Palliès reprend Vienne, les PremiSSes du pire, une pièce vue lors du Festival Off d’Avignon 2022, qui, sans manichéisme, sollicite le spectateur pour éveiller sa légitime vigilance.

Dans un autre registre, le Théâtre des Amandiers revient sur « Les années Chéreau ».

On ne se lasse pas des classiques 

Jonathan Capdevielle, au T2G Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne à Paris, met en scène Caligula, d’après deux versions du texte d’Albert Camus, celle de 1941 et celle de 1958.

Le Théâtre de la Porte Saint-Martin fait sa rentrée avec l’une des pièces phares d’Eugène Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie. Le metteur en scène Alain Françon a choisi Vincent Dedienne dans le rôle de Ferdinand. Des musiques du groupe de rock et pop français Feu! Chatterton rythment le spectacle.

On attend également avec impatience, Andromaque de Racine, mis en scène par Stéphane Braunschweig, à l’Odéon Théâtre de l’Europe.

Les reprises à ne pas manquer

Au Théâtre du Rond Point, avec le Festival d’Automne à Paris, reprise de One Song, Histoire du Théâtre IV,  le spectacle de Miet Warlop, acclamé en 2022 au Festival d’Avignon. Retrouvez l’interview de Miet Warlop par M La Scène.

Au Petit SaintMartin, Guerre, d’après le texte de LouisFerdinand Céline, mis en scène par Benoit Lavigne, est repris. Une occasion, de découvrir le jeune acteur époustouflant Benjamin Voisin. Interview de Benoît Lavigne par M La Scène à découvrir.

Plusieurs spectacle présentés dans le cadre de la 77ème édition du Festival d’Avignon seront donnés lors de cette rentrée théâtrale 2023.

Extinction, la nouvelle création de Julien Gosselin, au Théâtre de la Ville.

Ecrire sa vie, mis en scène par la jeune metteuse en scène, Pauline Bayle, au Théâtre Public de Montreuil.

Ou Welfare, dont Julie Deliquet a assuré la mise en scène, au TGP de Saint-Denisinterview de Julie Deliquet par M La Scène.


Une rentrée théâtrale 2023 placée donc, avant tout, sous le signe de l’engagement et de la pluralité des écritures.



S'abonner à notre newsletter
laissez un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus