Les Couteaux dans le dos mise en scène Pierre Notte

L M (énormément)

Les Couteaux dans le dos (c) iFou pour LePoleMedia
162

Les Couteaux dans le dos, texte et mise en scène de Pierre Notte, découpent le fil d’un récit initiatique en petites tranches toniques et joyeuses. Servies par cinq actrices pétillantes, elles se dégustent fraîches au Théâtre Les Déchargeurs.

Une épopée facétieuse 

Tout débute avec un personnage. Marie, héroïne au prénom biblique, décide de quitter le vide de son existence pour partir explorer le monde dont elle perçoit les possibilités. La jeune fille qui se mutilait, qui se coupait les bras dont elle ne savait quoi faire, entreprend de trancher ce qui la lie à sa famille névrotique. Armée de sa boite de Figolu, elle franchit le pas. Elle sera gardienne de péage, croisera la Grande couseuse, prendra le train des remords, rencontrera, entre autres, Ophélie, Médée, Anne-Marie Stretter, Ibsen, Rilke, dialoguera avec la mort, assistera à un pique-nique parental au-dessus de sa tombe et finira par accepter d’aimer le jeune gardien de phare qui se brûlait les mains. 

Comme dans toute épopée initiatique, il est important de découvrir que son  pire ennemi est soi-même. Pour que ces jeunes, en mal de liberté et de grâce, puissent déployer leurs ailes, pour éviter que ces ailes ne soient les couteaux dans le dos qui lacèrent l’espoir, Pierre Notte, rappelle qu’il faut prendre le risque d’affronter ses peurs. Avec l’humour qui le caractérise : « Tout dans la vie peut arriver, surtout rien. »

Les Couteaux dans le dos
Les Couteaux dans le dos ( Paola Valentin et Kim Schwarck)

 

Fantaisie et rythme

 

Sur le plateau, le dispositif revendique « le rien ». L’espace est nu, noir. Deux portes, au fond, noires. Une table. Six chaises.  Mais ce « rien » peut devenir tout. Par l’invention, par la fantaisie, d’abord de la langue audacieuse qui s’empare de l’espace, ensuite, par la présence lumineuse des cinq comédiennes qui la font claquer avec rondeur et énergie. 

Les Couteaux dans le dos
Les Couteaux dans le dos (Muriel Gaudin, Caroline Marchetti, Kim Schwarck, Amandine Sroussi, Paola Valentin)

 

Les scènes, courtes, s’enchaînent avec rapidité. Les épisodes, les péripéties du voyage initiatique de Marie ne souffrent d’aucun repos. Muriel Gaudin, Caroline Marchetti, Kim Schwarck, Amandine Sroussi, Paola Valentin interprètent une quarantaine de personnages avec vivacité, profondeur et gaieté. Il s’agit de se jouer de la morosité, de la tristesse, des peurs de l’existence, pour, avec « rien » ou le peu qu’on a, créer la légèreté, l’imprévu, le lien. Elles embarquent le spectateur avec panache et le laissent ému et joyeux.

Précipitez-vous au Théâtre Les Déchargeurs pour découvrir Les Couteaux dans le dos de Pierre Notte. Plus que trois dates !

Les Couteaux dans le dos de Pierre Notte
Date(s) : du 12 fév 2019 au 7 mar 2019
Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi, à 21h30

 

Lire l’article M La Scène sur « Le 4ème mur » au Théâtre Les Déchargeurs

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.