Critique Roméo et Juliette avec distance

mise en scène Caroline Panzera

318
Roméo et Juliette Carolie Panzera

Au Théâtre Buffon, Roméo et Juliette avec distance, mis en scène par Caroline Panzera réjouit. Deux clowns déboussolés se résignent à jouer l’oeuvre mythique de Shakespeare quoi qu’il en coûte. L’énergie et l’humour sont au rendez-vous.

Ne manquez pas l’interview exclusive de Caroline Panzera accordée à M La Scène ! Découvrez-la dès maintenant sur notre chaîne YouTube : interview de Caroline Panzera

Le Clown en majesté

La salle du Théâtre Buffon ressemble à une ancienne grange. Il suffit de lever les yeux pour découvrir de larges poutres en bois, comme celles qui étayaient le Théâtre du Globe. Les projecteurs évidemment font la différence. Roméo et Juliette avec distance s’inscrit dans un espace nu. Le décor est minimaliste. Sur le sol, un vaste cercle de couleur jaune délimite l’espace de jeu. Au lointain, de chaque coté, un petit portant permet d’accrocher les quelques éléments de costumes, posés puis repris par les comédiens.

Ils sont deux sur scène (Charlotte Andres et Harold Savary). Deux clowns, qui paraissent déboussolés, apeurés. La crise sanitaire, les guerres, les difficultés financières et politiques ont laissé des traces. Pourtant, ils sont là. Prêts à jouer Roméo et Juliette de Shakespeare. De la troupe, constituée à l’origine de dix-huit membres, il ne reste qu’eux. Avec un total engagement et une belle générosité, les deux amuseurs, Claudine van Traopp et Hervé von der Bruck, vont se lancer dans l’aventure et s’emparer du texte pour en restituer l’énergie et la substantifique moelle.

Les comédiens Charlotte Andres et Harold Savary prennent à bras le corps tous les personnages, dans une extrême proximité avec le public. Un accessoire, un élément de costume, un déhanché de corps, une inflexion de langage, suffisent à faire vivre, Roméo, Juliette, la nourrice, Tibald, Mercutio, les parents ou Frère Laurent. Ils jouent parfois le même, inter-changeant les rôles. Femme, homme, peu importe. A l’exception de Roméo et de Juliette, qui sont clairement distribués. Car, sous chaque habit, le clown, qui ne renie jamais son nez rouge, ne cesse d’exister. Il apporte sa démesure, sa sensibilité et son ardeur. La sur-incarnation qu’il propose permet notamment, ainsi que l’indique Caroline Panzera de « jouer des corps adolescents dans tout leur sublime »  .

Dans Roméo et Juliette avec distance, mis en scène par Caroline Panzera et porté par la générosité des deux comédiens, le clown en majesté affronte un monde flanqué de ses peurs et restitue l’urgence à vivre le moment présent. A voir au Théâtre Buffon.

Les LM de M La Scène : LMMMMM


Roméo et Juliette avec distance 

Théâtre Buffon

15 H

Festival OFF Avignon

D’après l’œuvre de William Shakespeare, Romeo & Juliet.
Adaptée par Caroline Panzera

À la mise en scène : Caroline Panzera avec la collaboration de Nikola Carton
Au jeu : Charlotte Andres et Harold Savary
À la création lumière : Nikola Carton

Cie La Baraque Liberté


Intéressé.e.s par une autre critique de M la Scène sur un spectacle du Festival OFF 2024 ? Critique La Montagne cachée par Les Dramaticules

Après le spectacle, les interviews de M La Scène : Caroline Panzera

S'abonner à notre newsletter
laissez un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus