M La Scène
Critiques Théâtre et Danse

Dévaste-moi mise en scène Johanny Bert

Critique M La Scène : ♥♥♥♥♡

Dévaste-moi © Jean-Louis Fernandez
256

Dans Dévaste-moi, mis en scène par Johanny Bert, Emmanuelle Laborit mène un véritable show en « chansigne » avec gouaille et brio. Une performance artistique.

LES INTERVIEWS DE M LA SCÈNE : ENTRETIEN AVEC EMMANUELLE LABORIT, COMÉDIENNE

Le Chant du signe

Voir pour entendre. Dévaste-moi est une création tout à fait originale qui permet de découvrir un art typiquement sourd, le « chansigne ». Celui-ci permet une transposition visuelle des chansons qui ne sont plus auditives. Le corps, les mains, le visage, par le signe, chantent et restituent les accords et les images que transmettent les chansons. 

Née de la rencontre du metteur en scène Johanny Bert et de la comédienne Emmanuelle Laborit, sourde et muette de naissance, accompagnée par la musique en live de The Delano Orchestra, la création s’organise comme un récital.  Sur une petite estrade – les musiciens en contre-bas à cour et à jardin – Emmanuelle Laborit « chansigne » un répertoire éclectique. Par son corps, sa danse, travaillée avec le chorégraphe Yan Raballand, sa gestuelle, l’expression de son visage, elle interprète des morceaux de Bizet, Verdi, Fontaine, Ferré, Vian, Gainsbourg, Bashung, White, Asaf Avidan, Amy Winehouse, Candye Kane…. Les airs classiques côtoient la variété et le pop-rock. Mais, le fil conducteur est celui du désir féminin. L’esthétique celle du music-hall. 

Dévaste-moi
Emmanuelle Laborit dans Dévaste-moi (c) Jean-Louis Fernandez

Epate-moi 

Emmanuelle Laborit assure un tour de « chansigne » enlevé, décomplexé et joyeux. La comédienne est épatante. Elle dévaste tous les préjugés. L’injonction du titre « Dévaste-moi » fonctionne ainsi auprès des spectateurs. Ils découvrent une femme puissante, drôle et libre. Une femme qui relève tous les défis.

C’est, de plus, une grande émotion pour ceux qui ont lu son autobiographie « Le Cri de la mouette » de l’entendre, reprendre certains de ses éléments personnels, de « vive signe ». La comédienne évoque, notamment, le moment magique où, à l’âge de presque sept ans, elle a découvert la musique. Le moment où en mordant dans le manche de la guitare de son oncle, elle ressentit les vibrations d’un instrument pour la première fois. A la voir danser, « chansigner », avec joie et énergie, on mesure le chemin extraordinaire parcouru. Et le message tonique qu’elle véhicule.

Dévaste-moi est un spectacle qui réjouit et magnifie la langue des signes.

 


Dévaste-moi

Mise en scène Johanny Bert

En collaboration avec Yan Raballand – chorégraphe
Avec Emmanuelle Laborit & The Delano Orchestra
Corinne Gache interprète voix off                                                            Production déléguée IVT- International Visual Théâtre


Lire une autre critique M La Scène sur un spectacle de Johanny Bert

Lire une autre critique M La Scène où intervient la langue des signes