M La Scène
Critiques Théâtre Danse Musique Opéra

La mort grandiose des marionnettes

Mise en scène  Peter Balkwill, Pityu Kenderes, Judd Palmer

La mort grandiose des marionnettes conception The Old Trout Puppet Workshop Credit: Jason Stang
198

Après la représentation ... Les interviews de M La Scène : Pityu Kenderes

Au Théâtre du Girasole, dans la mort grandiose des marionnettes, la compagnie canadienne The Old Trout Puppet Workshop entreprend de massacrer joyeusement les marionnettes. Poétique et jubilatoire.


Joyeuse entreprise massacrant les marionnettes

Fondée dans un ranch du sud de l’Alberta en 1999, The Old Trout Puppet Workshop est une compagnie canadienne de théâtre de marionnettes. Pour sa première participation au Festival Off d’Avignon, la compagnie, maintenant basée à Calgary, porte un coup de maître. Coup fatal, forcément, auquel le spectateur ne peur résister.

Sur le plateau, un petit carrousel blanc et rouge trône. Son esthétique évoque celle de la fin du XIXe siècle. Une horloge ronde fait défiler les minutes, avant que le spectacle ne commence. A 10h25, ce qui paraît être un jour de souffrance la remplace. Il s’agit en fait d’un « oeil« , qui s’ouvre et se ferme, dans un bruit de clap. Comme un cartouche dans un film muet, en noir et blanc, le titre de chacune des saynètes apparaît.

Vingt-six histoires farfelues, inventées, défilent. Très brèves, elles mettent en scène la mort grandiose d’une ou de plusieurs marionnettes. Quand on demande à Pityu Kenderes, l’un des créateurs de la companie The Old Trout Puppet Workshop pourquoi ils mettent à mort toutes ces marionnettes, il répond , le rire au coin des yeux : « Dans le processus de création d’une marionnette, on fait naître des marionnettes et on les fait également mourir. C’est la partie la plus marrante du processus de création » . Étonnant, corrosif, loufoque et émouvant, le spectacle fait fi de toute retenue, avec une grande exigence de qualité.


Joyeux jeu de massacre à l’irrévérence assumée, La Mort grandiose des marionnettes portée par trois comédiennes marionnettistes, drolatiques à souhait, distille humour noir et poésie touchante pour notre plus grand plaisir. Un des coups de cœur de M La Scène . ♥♥♥♥♥


 


La Mort grandiose des marionnettes, Variations

GIRASOLE (THÉÂTRE DU)

du 7 au 28 juillet – Relâches : 11, 18, 25 juillet

à 10h25

  • Mise en scène : Peter Balkwill, Pityu Kenderes, Judd Palmer
  • Compagnie Old Trout Puppet Workshop

Intéressés par une critique M La Scène d’un autre spectacle sur le théâtre d’objets ? Celle-ci pourrait vous plaire : Critique Première neige

S'abonner à notre newsletter
Leave a comment