L MMM Ithaque mise en scène Christiane Jatahy

Ithaque de Christiane Jatahy (c) Elisabeth Carecchio
369

« Ithaque song »

Malgré son titre, il ne faut pas chercher Ithaque, Notre Odyssée 1, la dernière création de Christiane Jatahy du côté d’Homère mais du côté de Marguerite Duras

 La musique et le chant sur scène nous y invitent. Les accords de Carlos d’Alessio et la voix de Jeanne Moreau qui composaient l’espace poétique d’ « India song », sont convoqués explicitement. « Les Indes », lieu fantasmé à la beauté moite et prégnante chez Duras, devient ici Ithaque, la patrie mythique d’Ulysse. Comme Anne-Marie Stretter dans le palais du Vice-Consul, les silhouettes féminines, en robes longues, arpentent le plateau, laissant l’empreinte sensuelle de leurs corps distiller l’ennui et le désir des hommes.  

Ithaque Jatahy
Ithaque (c) Elisabeth Carecchio

« Nostros »: l’ici et l’ailleurs

Des éléments du mythique « Odyssée » sont néanmoins repris. Ulysse, exilé volontaire, est sur le point de quitter les bras de la belle Calypso et d’entreprendre son retour vers sa patrie natale pillée par les prétendants auxquels Pénélope, sa femme, résiste encore. Mû par la nostalgie, le « Nostros », le sentiment qui conduit au retour, Ulysse expérimente l’ici et l’ailleurs. 

Le dispositif scénique, bifrontal, fait exister ces deux espaces. « Vers Ithaque » et « Ithaque » se font face. Au début du spectacle, voir ce qu’il se passe dans l’autre lieu est impossible. Ne nous parviennent que des sons, des bribes de paroles. Séparés par deux hauts rideaux de fils, que traversent les acteurs au gré de leurs déambulations, le monde de Calypso, comme celui de Pénélope, cohabitent dans le même espace temps. Projections mentales d’Ulysse comme du spectateur. 

Eléments essentiels de la scénographie, les rideaux sont à la fois des frontières et des invitations à voyager. Travaillés par la très belle lumière de Thomas Walgrave, ils deviennent des écrans où se donnent à voir les prises de caméra en direct ou laissent en transparence deviner ce qui se joue à l’arrière du décor. 

Ithaque Jatahy
Ithaque Christiane Jatahy (c) Elisabeth Carecchio

L’impossible retour

Ithaque, de Christiane Jatahy, artiste associée à L’Odéon, Théâtre de L’Europe, dit l’impossible retour pour l’exilé. Le spectateur fait physiquement l’expérience de ce voyage illusoire. Il quitte l’espace qui était le sien. Guidé par les techniciens, il suit les ordres donnés, et en rang, se déplace jusqu’à l’autre espace, celui qu’il avait imaginé. « Ithaque » « Vers Ithaque » ou réciproquement. Et découvre derrière les rideaux de fils, le même décor et les mêmes personnages qui se déchirent. 

Lorsque les rideaux finissent par se lever, l’espace s’affranchit des barrières qui retenaient la violence. L’eau submerge le plateau, noyant les corps et les espérances. Caméra à la main, les acteurs filment mutuellement ce désastre, cet état de guerre où l’individu se disloque et perd son humanité.

Les six acteurs ( Karim Bel Kacem, Julia Bernat, Cédric Eeckhout, Stella Rabello, Matthieu Sampeur, Isabel Teixeira sont formidables. Poussant cette chorégraphie finale jusque la limite de l’épuisement, ils en disent toute la cruauté et toute l’amère vacuité. 

M La Scène avait émis des réserves sur La Règle du jeu que Christiane Jatahy avait monté à la Comédie-Française, Ithaque est une réussite. 

http://www.theatre-odeon.eu/fr

Berthier 17e

16 mars – 21 avril 2018 / Durée estimée 2h

Ithaque

Notre Odyssée 1

un spectacle de Christiane Jatahy / artiste associée

inspiré d’Homère

avec Karim Bel Kacem, Julia Bernat, Cédric Eeckhout, Stella Rabello, Matthieu Sampeur, Isabel Teixeira

création / en français et portugais, surtitré en français

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.